Grimmy

(par Mike Peters)

Biographie de Mike Peters

Mike Peters

Mike Peters est reconnu comme l'un des auteurs de bande dessinée américains les plus importants pour son travail en tant que dessinateur de BD et caricaturiste politique. Son expression favorite "What a hoot !", qui signifie "Quelle joie !" ou "Trop marrant !", résume certainement son regard sur sa vie et son travail qui sont inexorablement liés.

Son attitude chaleureuse, décontractée et loufoque est la preuve que sa personnalité correspond à ses talents créatifs. Comme l'a si bien exprimé un de ses collègues, « Mike est le Peter Pan du monde de la bande dessinée; c'est un garçon charmant, bon avec une rapière et qui ne passe pas beaucoup de temps sur le sol. Et il ne semble pas vouloir grandir »[1].

Jeunesse de Mike Peters

Mike Peters

Le cartooniste américain Michael Bartley Peters, plus connu sous le nom de Mike Peters, est né le 9 octobre 1943 à Saint-Louis, dans le Missouri, aux États-Unis. Sa mère, Charlotte B. Peters (1913-1988), présentait un show télévisé ("The Charlotte Peters Show") à St Louis dans lequel elle interviewait chaque célébrité majeure de passage dans cette ville. Son père, William, était un commis-voyageur qui vendait des vêtements pour femmes et rentrait seulement le week-end. Peters commence à dessiner à l'âge de 4 ans. Sa mère lui donnait du papier et un crayon pour qu'il dessine sur le thème d'une histoire qu'elle lui racontait. Il fait ses études dans sa ville natale et reçoit en 1961 un diplôme du lycée chrétien des frères Christian (Christian Brothers College High School). Il obtient un diplôme des Beaux-Arts de l'université de Washington en 1965 avant de faire ses classes dans l'équipe de "Chicago Daily News". À partir de 1966, il effectue deux ans de service dans l'armée des États-Unis.

Les dessins politiques

Mike Peters

Après son service militaire, Peters retourne au "Chicago Daily News" avant de rejoindre, avec l'appui de Bill Mauldin (dessinateur renommé qui créa des caricatures sur la vie des soldats lors de la Seconde Guerre Mondiale), le "Dayton Daily News" en 1969. Il multiplie alors les caricatures politiques régulièrement publiées par plus de 400 journaux dans le monde avant d'être exposées dans des galeries. Il imagine également une série de dessins animés, diffusés à la télévision juste avant les informations. En 1981, il finit par obtenir le prix Pulitzer en journalisme dans sa spécialité, le dessin de presse. Mike Peters, en utilisant la satire et en pointant du doigt l'évidence grâce à ses dessins, continue à informer et distraire ses lecteurs. Ses efforts lui ont permis de gagner de nombreux prix. Le 19 mai 2002, il se voit attribuer une étoile à son nom sur la Promenade de la Renommée de St Louis ("St. Louis Walk of Fame") qui honore les célébrités de St Louis (Missouri, USA) ayant apporté une contribution à la culture des États-Unis.

Les albums de dessins politiques de Mike Peters incluent "The Nixon chronicles" (1976), "Clones, you idiot, I said clones" (1978), "Win one for the geezer" (1982), "The world of cartooning with Mike Peters: how caricatures develop" (1985), "The gang of eight" (1985), "On the brink" (1987), and "Happy days are here again" (1991).

Grimmy, l'anti-héros

Grimmy

En plus de ses dessins politiques, Mike Peters crée la bande dessinée "Mother Goose & Grimm", connue en France sous le nom de "Grimmy". Cette BD apparaît pour la première fois dans les journaux le 1er octobre 1984 et connaît un succès quasi-immédiat qui lui permet d'être classée parmi les premiers comic strips et d'être publiée à travers le monde par plus de 800 journaux. En 1991, grâce aux strips de "Mother Goose & Grimm", Peters se voit décerner le prestigieux Reuben Award, équivalent américain du Grand Prix de la ville d'Angoulême, par la National Cartoonists Society (Organisation nationale des auteurs de bande dessinée).

Dans l'actualité

Dans le strip du 2 janvier 2009, Mike Peters proposait le dialogue suivant entre trois personnages, Mère l'Oie, Ralph et Grimmy :

Case 1
Mère l'Oie : Mmmh, un bon café colombien le matin.
Ralph : Tu sais, il y a un puissant syndicat du crime en Colombie.
Case 2
Ralph : Et donc, quand ils disent qu'il y a un peu de Juan Valdez dans chaque tasse, peut-être qu'ils ne plaisantent pas.
Case 3
Grimmy : Pourquoi tu bois du thé ?
Mère l'Oie : Ne me demande pas.

Encore une caricature au centre d'une polémique... Juan Valdez, c'est le personnage créé par la Fédération colombienne des cultivateurs de café (Fedecafe) qui, avec son âne et sa moustache, incarne le café colombien à travers le monde. L'organisme juge que le dessin évoqué ci-dessus porte "atteinte à la dignité nationale et à la réputation du café colombien" et s'indigne de la publication de cette bande dessinée de la série "Mother Goose & Grimm" dans laquelle Mike Peters évoque la criminalité qui sévit en Colombie.

La Fedecafe a donc porté plainte aux États-Unis et espère obtenir "plus de 20 millions de dollars" de dommages et intérêts, le dessin ayant été publié dans plus de 600 journaux américains. Selon Gabriel Silva, gérant de Fedecafe, "ce dessin associe le crime organisé et les atrocités commises par les groupes armés au travail dur, sérieux et honnête de plus de 500 000 familles de cultivateurs de café".

Le 6 janvier 2009, Mike Peters, qui "adore la Colombie et les Colombiens", a envoyé une lettre dans laquelle il présente ses excuses à "toute personne qui se serait sentie offensée" par ses dessins. Lorsqu'il a dessiné son strip, l'auteur de "Grimmy" aurait-il donc oublié que l'on peut rire de tout mais pas avec tout le monde ?

Anecdotique Mike Peters

Petite anecdote : un jour, pour plaisanter, Mike Peters se mit debout sur le rebord de la fenêtre du troisième étage du bâtiment du "Dayton Daily News" pendant trente minutes, portant un costume de Superman afin de faire une entrée à une réunion par la fenêtre, tel l'acteur George Reeves entrant dans le bureau de Perry White dans Les Aventures de Superman.

Notes

  • [1] Traduit de l'anglais : « Mike is the Peter Pan of the cartooning world; he's boyishly charming, good with a rapier and doesn't spend a lot of time on the ground. And he doesn't seem to want to grow up. »